Agence de voyage à Montréal

514 866 0007 ou 1-877-677-4887
(sans frais)
Accueil Europe Moyent-Orient Afrique Sud
Circuits  . :  Séjours  . :  Hébergements  . :  Croisières  . :  Voitures
Maroc
Maroc
> Agadir
> Casablanca
> Circuit 4x4/Conditions générales
> Essaouira
> Fès
> Marrakech
> Meknès
> Menharées / Conditions de voyage
> Ouarzazate
> Rabat
> Tanger

Destinations
> Afrique du Sud
> Ile Maurice
> Kenya
> Maroc
> Namibie
> Sénégal
> Tanzanie
> Tunisie

Tous les guides
> Monde
> Afrique
> Amériques
> Europe
> Les îles
> Moyen-orient
> Assurance croix bleue
> Outils de voyage


Menharées / Conditions de voyage

MENHARÉES

CONDITIONS  DE VOYAGE

Le Sud du Maroc, au-delà de l’Atlas fait partie du Sahara, le plus grand désert du monde.
Votre circuit vous permettra de goûter la paix du dé¬sert et d’admirer la beauté et la grandeur de sites entièrement minéraux. Ces voyages sont totalement dépaysants : vous verrez de nombreux aspects du désert : la hamada, le djebel, les champs de dunes,... mais aussi les oasis, sources, forêts d’acacias. Vous n’imaginez probablement pas le désert aussi varié.
Ces journées constituent une expérience inoubliable. Vous allez y vivre dans un tout autre monde, et y rencontrer des gens dont le mode de vie est extrêmement différent de ce que nous connaissons en Europe Occidentale, dont la culture, les traditions, les valeurs sont tout autres. Ces contacts humains seront passionnants et extrêmement enri¬chissants pour peu que vous abordiez ce monde avec un esprit ouvert, sans préjugé. Au cours de ces longues discussions que vous aurez à la veil¬lée, vous apprendrez beaucoup et peut-être en arriverez-vous à remettre en question certains de vos points de vue habituels.
La méharée est découpée en étapes de 18 à 22 kilomètres, ce qui représente environ six heures de marche par jour. Les bagages et l’équipement sont transportés par les chameaux de bât.
La méharée est une manière « douce » de visiter ces régions, celle qui vous permettra le mieux de sentir le désert car elle en respecte le silence.
Ce document vous aide à préparer ce voyage et il vous évitera sans doute l’une ou l’autre erreur qui pourrait quelque peu diminuer votre plaisir

Avertissement


Des circonstances indépendantes de notre volonté peuvent nous contraindre à modifier le déroulement d’un circuit. Ce sera le cas par exemple si un oued est en crue à la suite d’un orage. Lorsque le cas se produit, les décisions seront toujours prises avec comme premier soucis la sécurité du groupe.

Périodes recommandées


La meilleure période pour marcher dans le désert s’étend d’octobre à la mi-avril. Vous y rencontrerez alors des températures aisément supportables. En avril et octobre, peut être un peu plus de 30°C en milieu de journée.
Si vous envisagez de marcher en mai ou septembre, soyez bien conscients que ce sera plus éprouvant car la température peut dépasser nettement 40°C à l’ombre. Or il n’y a généralement pas d’ombre. Nous vous recommandons vivement de prendre l’avis de votre médecin.
Nous n’organisons pas de marches dans le désert l’été.

Accessibilité

Le désert commence après Ouarzazate, à 200 km au Sud de Marrakech et de son aéroport international. Cependant les régions les plus intéressantes se situent au-delà de Zagora, donc à 400 km environ de Marrakech. Les transferts aller et retour demandent chacun une journée pleine.

Les Transferts routiers


La liaison entre Marrakech et le site de votre randonnée se fera en minibus ou en Land Rover selon l’état des routes et des pistes empruntées. La Land Rover transporte le chauffeur avec six passagers. Il y a une place à l’avant à côté du chauffeur. La deuxième banquette accueille deux passagers et celle du fond, trois personnes. Le minibus accueille le chauffeur et huit à quatorze passagers selon le modèle.
Les bagages sont transportés sur le toit. Ils ne seront placés à l’intérieur que selon la place disponible.

La poussière

La poussière est une compagne inévitable lors d’un voyage dans le désert.
Quelques précautions simples vous éviteront des ennuis : les sacs en matière plastique protègent parfaitement. Quelques petits sacs pour vos appareils photo et caméscopes. Peut-être quelques-uns uns plus grands où glisser des vêtements plus fragiles.

Bivouacs

Matériel fourni : Tout le matériel nécessaire sera mis à votre disposition, notamment le tapis de sol et des tentes, sauf les sacs de couchage.
Nourriture :La nourriture est saine et abondante Elle est aussi fonction des ressources locales et de la saison. Ce sera par exemple :
Petit déjeuner : pain, beurre, œufs (parfois), fromage, confiture, miel.
Déjeuner : repas froid comportant des conserves telles que sardines, thon,... et salade avec pain, fromage. En dessert, fruits de saison.
Dîner : repas chaud complet avec un potage, puis un plat cuisiné tel que tajine, couscous, brochettes ou poulet,... salade. En dessert, fruits de la saison.
Boissons : il n’est pas possible d’emporter de l’eau minérale pendant tout le circuit. L’eau provient des sources et des puits.
Du thé et du café sont régulièrement préparés. Du lait est à votre disposition.
Toilette : Il n'ya pas de toilettes

Boissons alcoolisées

Nous n'emportons pas de boissons alcoolisées

Rythme de la marche

Une journée typique comporte 5 à 6 heures de marche ce qui représente selon le terrain de 15 à 20 km

Accompagnement

Le guide accompagnateur est un professionnel marocain reconnu qui connaît très bien la région. Il veille à un voyage aussi agréable que possible, en ne perdant jamais de vue la sécurité. Il facilite les contacts avec la population locale parlant peu les langues étrangères.

Bagages

Il est indispensable d’utiliser un sac solide et non pas des valises qui ne conviennent absolument pas à ce type de voyage. Nous recommandons d’emporter :
Chapeau et foulard
Vêtements légers le jour et petite laine pour la nuit
Crème solaire de bonne qualité, écran total si vous avez la peau sensible (prévoyez une quantité doublée par rapport à l’Europe). Le risque de brûlure par le soleil est réel car vous voyagerez toujours en altitude, souvent au-delà de 2000 mètres, dans des régions où l’air est très sec : la quantité d’ultraviolet est considérablement plus importante que ce à quoi vous êtes habituellement exposés en Europe
Lunettes solaires
Lampe de poche avec piles et ampoule de réserve
Sac de couchage
Pellicules photos en quantité car vous n’avez aucune chance d’en trouver en cours de route
nécessaire de toilette (savon, shampooing, dentifrice, gant de toilettes, rasoir mécanique et lames de réserves, brosse à dents, essuie-mains, papier hygiénique,...) N’emportez pas de rasoir électrique, même à piles car la poussière risque de l’endommager.
Petit nécessaire à coudre
Tout médicament personnel, en quantité suffisante, car il sera impossible d’en trouver pendant tout le circuit
Un couteau de poche genre Opinel © et peut être des couverts car il est courant au Maroc de manger avec les doigts de la main droite. Et, au bivouac notamment, les plats vous seront présentés sans couverts.
Des chaussures de marche solides et confortables qui per¬mettront de marcher cinq à six heures par jour sur un terrain inégal et parfois rocailleux, ainsi qu’une autre paire plus légère pour le soir

Il est nécessaire d’amener un sac léger où vous placerez les objets dont vous aurez besoin dans la journée : gourdes, appareil photo avec un ou deux films vierges pour la journée, crème solaire…

Portage

Les bagages sont transportés par les chameaux. Chaque marcheur ne conserve avec lui qu’un petit sac avec quelques objets d’usage fréquent.

Chameau de selle

Il n’y a normalement pas de chameau de selle. Vous pouvez cependant en obtenir moyennant un supplément.
Si vous voyagez avec des enfants, pensez qu’ils peuvent être effrayés sur un chameau à près de 2 mètres du sol. Souvent une mule de selle leur conviendra mieux

Argent

A Marrakech, Ouarzazate, dans les villes en général, vous ne rencontrerez aucune difficulté pour changer vos devises. Il y a des guichets automatiques dans les grandes villes. Les cartes de crédit sont acceptées en ville, dans les établissements accueillant fréquemment des touristes étrangers. Pas ailleurs.
Si vous arrêtez dans un petit village, ayez des dirhams en petites coupures, de la petite monnaie. L’épicier du village que vous traversez et qui vous a vendu une ou deux bouteilles d’eau minérale aura probablement des difficultés à vous rendre la monnaie sur 100 dirhams.
Dans le désert, vous n’aurez probablement pas l’occasion de dépenser quoi que ce soit.
Si vous avez choisi de voyager avec des espèces, évitez les dollars américains. Tant de faux billets ont circulé que bien des commerçants les refuseront, parfois même les petites agences bancaires. Emportez plutôt des Euros dont tout le monde connaît le cours.

Pellicules photo

Dans les grandes villes, vous trouverez les pellicules photos courantes, de bonne qualité. Il est préférable de ne pas les acheter dans les villages, les petites boutiques où elles peuvent être très anciennes et conservées dans de mauvaises conditions (chaleur !).
La sensibilité 100 ASA convient très bien le jour, mais la lumière est alors très intense, le soleil presque au zénith et le résultat risque de vous décevoir. Les meilleures photos seront souvent prises au lever et au coucher du soleil et à ce moment il se peut que 200 ASA convienne mieux. Si vous photographiez le soir au bivouac, c’est alors 400 ASA qui serait plus indiqué.

Serpents et autres bestioles

Il y a des serpents, des scorpions dans le désert, mais pas partout. Tous les êtres vivants ont besoin d’un minimum d’eau pour vivre et c’est dans le lit d’un oued que vous pourriez rencontrer ces animaux.
Votre guide, les chameliers sont des gens du pays qui connaissent les endroits à risque et vous conduiront là où vous êtes en sécurité.

Environnement

Le désert est un milieu préservé extrêmement fragile.
Le visiteur doit considérer que c’est un devoir pour lui de respecter ce monde, ses traditions socioculturelles, prendre en compte la sensibilité des habitants. Par exemple, il est important de demander l’autorisation chaque fois que l’on désirera photographier une personne.
N’abandonnez pas de déchets dans la nature, surtout verre et emballages métalliques qui subsisteront longtemps et peuvent blesser enfants ou animaux.
Préservez toujours cultures et plantations : elles sont le fruit d’un dur travail.
Il existe une flore et une faune du désert. Préservez-les. Si vous arrachez une plante, peut être rare, elle ne repoussera probablement jamais !





 

 

NOS SPéCIAUX
AFRIQUE
À partir de
507 $

Ameriques  . :   Europe  . :   Moyen-Orient  . :   Afrique   . :   Asie